Approfondissement

Cycle d’Approfondissement

 

.

.

A Pau, au Centre Diocésain du Béarn :

 

  • Bible. Approches contemporaines

Catherine-Putz-vignette-atpa-prof prof atpa théologie études

Mme Catherine PUTZ                                                                                                       

4 vendredis 9h – 12h

1 octobre, 12 novembre, 10 décembre 2021, 7 janvier 2022

L’histoire de la lecture de la Bible est longue et complexe. Au XXsiècle, elle est marquée par plusieurs tournants décisifs. Elle voit d’abord s’imposer la lecture dans l’histoire avec l’avènement de la méthode historico-critique, destinée à permettre au lecteur d’entrer dans une meilleure intelligence de textes écrits en d’autres temps et pour d’autres lecteurs. Un nouveau déplacement significatif se produit autour des années 60 : la Bible n’est pas seulement lue dans l’histoire, elle est lue dans le langage à travers diverses méthodes synchroniques : analyse narrative, analyse rhétorique, analyse sémiotique notamment. «Toutes nos lectures ajoutent à l’écriture, de la même manière que celle-ci a augmenté la puissance du dire en dépit du retrait de la voix vive. » (P. Ricoeur)

L’objectif de ce cours est de présenter un panorama des principales approches contemporaines de la Bible et de permettre une première appropriation de certaines d’entre elles. Le cours alternera présentation théorique et exercices pratiques sur des textes bibliques.

 

 

  • Pères de l’Eglise du IVe siècle

Isabelle-POMMEL-3 atpa théologie directrice

Mme Isabelle POMMEL                                                                              

4 vendredis 13h – 16h

1 octobre, 12 novembre, 10 décembre 2021, 7 janvier 2022

Nous continuerons cette année l’approfondissement de la pensée de quelques Pères du IVe siècle, âge d’or de la patristique : Hilaire de Poitiers, Basile de Césarée, Grégoire de Nazianze et Grégoire de Nysse les trois Pères Cappadociens, et Cyrille de Jérusalem. Nous découvrirons des pasteurs qui mirent toutes leurs capacités humaines et spirituelles au service du peuple dont ils avaient reçu la charge. Nous verrons aussi comment ils se sont autant engagés pour le devenir d’une Église gravement secouée par les crises internes, que pour un fonctionnement plus conforme à l’Evangile de la société de leur époque.

 

 

  • Hébreu II

Marie Françoise MAREIN

Mme Marie Françoise  MAREIN

12 mercredis 14h30 – 16h30

6-13 octobre, 10-24 novembre, 1-15 décembre 2021, 5-19 janvier, 2 février, 2-16 mars, 6 avril 2022

Ce cours d’hébreu biblique est assuré dans la continuité du cours d’Hébreu 1 et suit la même méthode d’immersion directe dans les textes fondateurs du judaïsme et du christianisme. C’est à partir de leur étude que les connaissances déjà acquises en morphologie et syntaxe seront renforcées et que les nouveaux apprentissages seront réalisés. Éclairages historiques et apport civilisationnel complèteront la formation.

 

  • Le mystère de l’Eglise

Abbé Jean ARFEUX

Abbé Jean ARFEUX.                                                                                 

4 samedis 9h-12h; 13h -16h

2 et 9 octobre 2021, 4 décembre 2021 et 22 janvier 2022

Pour aborder le mystère de l’Église le cardinal Journet a cette comparaison suggestive : « il y a trois regards qu’on peut lever sur Jésus, et par conséquent trois regards qu’on pourra lever sur l’Église». Il y a un premier regard qui est celui de l’homme de la rue « où l’Eglise est vue en surface, comme une communauté humaine parmi d’autres communautés humaines ». Il y a un deuxième regard, plus pénétrant où l’Église est « vue en profondeur, comme une communauté humaine de qualité exceptionnelle, voire comme un miracle moral. » Il y a enfin un troisième regard, plus profond, celui de la foi. De ce point de vue l’Église est perçue « à l’étage des réalités révélées, qui seules la manifestent adéquatement, elle est, non plus vue par la raison, mais crue par la foi divine, et apparaît […] comme un mystère ». Voilà le point de vue du théologien. Voilà le regard que nous voulons porter sur le mystère de l’Église dans le cours que nous proposons. Il n’exclut pas les deux premiers, il les assume dans la lumière plus haute de la Révélation telle qu’elle est communiquée par l’Écriture, la Tradition et le Magistère.

 

 

A Bayonne, à la Maison Diocésaine :

 

  • Grec II

Catherine-Putz-vignette-atpa-prof prof atpa théologie études

Mme Catherine PUTZ                                                                                  

Jeudis : chaque mois une fois 14h-16h en présentiel et deux fois 14h-15h en ligne

7-14 octobre, 18-25 novembre, 2-16 décembre 2021, 6-20 janvier, 3 février, 3-17-31 mars, 7-14 avril 2022

Dans le prolongement de la première année, apprentissages complémentaires et approfondissement des connaissances déjà acquises. La méthode donnera de plus en plus de place à la lecture de textes authentiques, ouvrira à la lecture critique des traductions et constituera une initiation à l’exégèse.

 

  • Méthodologie

Mme Catherine PUTZ                                                                                                               

vendredi 21 janvier 2022 : 9h-12h

S’engager et suivre un parcours de théologie nécessite de la part de l’étudiant la maîtrise de savoir-faire tels que définir une problématique, faire une recherche bibliographique, argumenter, construire un travail écrit ou un oral, lire méthodiquement un texte, citer un document … Cette journée a pour objectif de fournir quelques-uns des outils méthodologiques indispensables. Elle articulera apports théoriques et exercices. Un vade mecum sera donné en complément de cette formation.

 

  • Évangile de Jean, Épîtres de Jean et Apocalypse 

Père-Michel-Garat

Abbé Michel GARAT                                                                                  

8 vendredis  9h-12h

15 octobre, 19 novembre, 3 et 17 décembre 2021, 14 janvier, 11 février, 4 et 18 mars 2022

Le « monde de Jean », un monde passionnant ! Nous apprendrons à le découvrir à travers quelques grands textes. Ainsi le récit-programme de l’expulsion des marchands du temple nous permettra d’entrer dans la ‘mémoire’ du geste prophétique de Jésus, recueillie par des communautés réunies autour de la Présence du Ressuscité. Le lavement des pieds, geste prophétique également, nous fera entrer dans le monde théologique de Jean : l’heure, la mémoire, la connaissance, l’imitation du Christ, le service… Le récit de la Samaritaine orientera notre recherche vers le monde rabbinique des relectures incessantes des traditions, faites à la Synagogue, mais aussi vers une manière bien johannique de raconter, utilisant le malentendu, le « double entendre » voire l’ironie. L’examen des lettres aidera à percevoir comment la théologie johannique est reçue dans les communautés disséminées autour d’Éphèse, notamment la difficulté pour ces communautés d’en rester à la tradition de l’incarnation du Verbe sans s’égarer dans la « connaissance ». Enfin l’Apocalypse, clôture de la Révélation et de la Bible, ouvre par l’énigme les communautés au sens profond que revêt le quotidien agité et inquiétant, éclairé par la victoire de l’Agneau immolé mais debout.

Nous aborderons l’approche du monde johannique en donnant priorité aux textes bibliques eux-mêmes, à l’aide « d’outils appropriés », règles de lectures et commentaires, et, si possible, par des travaux dirigés intégrés au cours.

 

 

  • Les Sacrements

Abbé Jean-René PREDAIGNE                                                                                  

4 vendredis de 13h à 16h

15 octobre, 19 novembre, 3 et 17 décembre 2021

On ne peut parler des sacrements sans évoquer l’Église qui les a fait naître de sa pratique et qui en est le lieu vivant de leur célébration. Enracinés dans l’Écriture, ils se précisent dans les gestes de Jésus. Ils se déploient dans des rites mais sont inséparables de la foi pascale et du don de l’Esprit. La Tradition a élaboré des concepts pour scruter le « Mystère » d’un Dieu qui se donne ainsi à l’homme dans les « saints mystères ».

 

  • Liturgie : Histoire de la messe en Occident

Abbé Jean-René PREDAIGNE                                                                               

4 vendredis de 13h à 16h

14 janvier, 11 février, 4 et 18 mars 2022

Née de la volonté du Seigneur, la Messe n’a jamais été autre chose que ce qu’elle était à l’origine. Selon les temps et les lieux, elle a pris des formes sensiblement différentes, sans altérer cependant sa structure fondamentale.

Le cours se propose de parcourir les grandes étapes de l’histoire de la célébration eucharistique jusqu’au missel de Paul VI issu de la réforme liturgique du concile Vatican II. Il abordera aussi quelques points de la nouvelle traduction du Missel Romain à paraître à l’Avent 2021.

Cette étude veut aider à mieux comprendre et aimer l’eucharistie, pour y participer « de façon consciente, active et fructueuse. » (SC n°11).

 

 

 

Le Berceau (Landes) :

 

  • La Philosophie de la connaissance

Marc-Conturie-2. prof atpa théologie

M. Marc CONTURIE

 4 vendredis de 9h 12h

11 mars,1 avril, 6-20 mai 2022

 La connaissance est l’un des domaines sur lesquels aucune doctrine philosophique ne peut omettre de se positionner. Qu’est-ce que connaître ? S’agit-il d’une construction mentale ? Ou s’agit-il de la réalité même qui se donne à nous par son inépuisable intelligibilité ? De ces questions dépendent le statut et la définition même de la vérité. Aussi, outre le fait que c’est bien la vérité qu’elle cherche quand elle est droitement menée, si la connaissance intéresse tant la philosophie, c’est parce qu’elle se situe à l’entrecroisement de trois champs qui lui sont familiers : la métaphysique (science de l’être), la logique (étude des lois de la pensée) et la psychologie (étude des passions et des opérations de l’âme). C’est d’abord par le réalisme d’Aristote et de saint Thomas d’Aquin que nous étudierons la nature du connaître, non sans comparaisons critiques avec certaines théories « concurrentes » largement répandues, telles que l’idéalisme et l’empirisme. Un tel positionnement est d’autant plus nécessaire que l’on ne peut sans contradiction donner raison à toutes les écoles à la fois. Pour autant, ici comme ailleurs, la sagesse de saint Thomas donne d’utiles lumières sur les autres doctrines.

 

 

  • Théologie morale fondamentale I : La morale, un art de vivre

L.-M.-Rineau-prof-atpa atpa louis marie rineau théologie professeur

Abbé Louis-Marie RINEAU

4 vendredis de 13h 16h

11 mars,1 avril, 6-20 mai 2022

Morale et art ne semblent guère faire bon ménage. On concevrait plus volontiers leurs relations sur le modèle du “chacun chez soi”. En réfléchissant aux grandes notions fondamentales de la morale à la lumière de la foi, ce cours entend montrer qu’il n’en est rien. En réalité, la morale peut tout à fait être envisagée comme un art, le plus noble de tous : celui de vivre à l’image et à la ressemblance de Dieu.

 

 

  • La Révélation divine et sa transmission « Dei Verbum »

Père Henry DONNEAUD

vendredi/ samedi 25-26 mars 2022

9h-12h ; 13h – 16h

A la manière d’un commentaire historico-doctrinal de la constitution conciliaire « Dei Verbum », le cours s’attachera d’abord à dégager la singularité judéo-chrétienne de la révélation de Dieu dans l’histoire, puis à analyser les relations de complémentarité qu’entretiennent Écriture et Tradition dans la transmission ecclésiale de la Révélation, avant d’analyser la nature et les conditions d’interprétation de l’Écriture.

 

 

  • Introduction à Gabriel Marcel

Andra Bellantone

 M. Andrea  BELLANTONE

vendredi 13 et samedi 14 mai 2022 : 9h -12h ; 13h-16h

Philosophe, dramaturge et musicien, Gabriel Marcel (1889-1973) ne fascine pas seulement par son œuvre, mais aussi par son itinéraire personnel. Entré dans l’Eglise catholique en 1929 au terme d’un cheminement mêlant inextricablement réflexion et expérience personnelle, il n’a cessé de méditer sur ce qu’il appelait « le mystère de l’être » tel qu’il se manifeste à travers de grandes réalités humaines comme l’espérance, l’amour ou la fidélité. Son influence se mesure entre autres à la dette qu’un Paul Ricoeur a toujours reconnue à son égard. Ce cours se propose d’introduire à cette pensée attachante qui n’a rien perdu de son actualité.